03232017Headline:

Gabon: Situation tendue -2 policiers touchés par balle,le silence de Jean Ping, qui inquiète les librevillois

jean ping

Gabon: 2 policiers touchés par balle, silence de Jean Ping, début de raz bol librevillois

Alors qu’il ne reste que quelques petits foyers de tension à Libreville et que le calme est revenu à Port Gentil, deux policiers ont été touchés par des balles tirés par les manifestants apprend KOACI. de sources sécuritaires.

Le premier à essuyé du plomb à Oyem et l’autre à Libreville, tous deux ont été transportés vers l’hôpital de Libreville.

Les forces de l’ordre employées au maintien de la paix essuient des tirs au niveau du PK8 et PK12, comme constaté sur place et demeurent néanmoins stoïques.

Par ailleurs trois jours après le début des manifestations de protestation accompagnées de casses et de pillages de biens publics et privés, aucune déclaration du candidat indépendant malheureux Jean Ping  qui s’était depuis dimanche auto-proclamé président élu avant la diffusion des résultats officiels mercredi après midi.

Suspecté d’avoir planifié et financé la casse et les pillages survenus dans le centre et le nord ouest de la capitale gabonaise,Jean Ping semble s’être terré dans le silence. Cette posture, associée à une dramatisation voire exagération des faits par certains médias français, fait monter un sentiment de raz le bol palpable au sein de la population, essentiellement à Libreville.

Sylvain Moussavou, Libreville

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment