06292017Headline:

Gabon: Suspicion de distribution d’argent pour manifester contre Bongo à New York durant 3 jours

Alors que la police américaine est intervenue devant l’hôtel Peninsula, nous apprenons de sources concordantes de la mission diplomatique gabonaise àNew York  que des activistes gabonais, aidés d’ivoiriens proches du parti au pouvoir, auraient été employés pour chahuter trois jours durant le déplacement du président gabonais aux USA.

S’ils n’étaient que 8 selon nos informations, dont Alain Serge Obame, Early Ndossi Manghoumba et Franck Jocktane, nous apprenons que le plan initial visait la cinquantaine de manifestants.

L’argent remis avoisinerait les 50 000 dollars US, toujours selon nos sources qui suspectent Jean François Ping, fils du candidat malheureux de la dernière présidentielle, n’aurait pas été utilisé aux fins de l’organisation de la manifestation.

Mickeal Moussa, ambassadeur du Gabon aux USA ou Baudelaire Ndong, ambassadeur auprès des nations unies, pourraient, toujours selon nos informations, être ceux par qui les activistes auraient été informés du nom de l’hôtel.

A l’arrivée de la police, sans nul doute pour faute de situation en règle, certains ont rapidement pris la fuite.

Nous apprenons également qu’aucune demande de manifestation n’a été émise auprès des autorités américaines.

Ali Bongo Ondimba est à New York à l’invitation du secrétariat général des Nations unies pour participer à la Conférence de haut niveau des Nations unies sur les océans et l’ODD14 qui se tient du 5 au 9 juin.

Sylvain Moussavou, Libreville

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment