10242017Headline:

Gabon: Une nouvelle force politique, les Démocrates, voici….

Au Gabon, plusieurs poids lourds qui n’appartenaient à aucun parti politique et qui ont soutenu Jean Ping lors de la présidentielle controversée contre Ali Bongo, viennent de se rassembler autour d’un nouveau parti qu’ils ont baptisé « Les Démocrates ». Ce nouveau parti vient remplacer l’Alliance pour le nouveau Gabon (ANG), petit parti créé il y a huit ans, et qui n’existe plus. Cette renaissance a été officialisée au cours d’un congrès tenu samedi 11 mars à Libreville.

Jean Ping était la principale vedette à la clôture du congrès. Officiellement, l’Alliance pour le nouveau Gabon n’existe plus. Ce petit parti qui compte une dizaine d’élus locaux s’appellera désormais « Les Démocrates ». Le nouveau parti a donc naturellement rejoint la coalition de Jean Ping qui était d’ailleurs très heureux.

« Nous allons accéder au pouvoir. Vous le savez. Vous me demandez comment ?! Attendez, vous allez voir. Je vous dis qu’on va y accéder. Pourquoi vous doutez ? Si vous doutez, attendez et vous allez voir. C’est tout », a affirmé Jean Ping.

Les congressistes ont élu Guy Nzouba Ndama à la présidence du parti. Ce septuagénaire a dirigé l’Assemblée nationale du Gabon durant 20 ans. Jusqu’à l’année dernière seulement, il a déclaré que son parti n’ira pas au dialogue d’Ali Bongo. Il laisse cependant planer le doute sur les prochaines élections législatives.

« J’ai soulevé toutes les questions. Nous avons maintenant un espace qui sera l’objet de débats. Toutes les questions seront donc soumises à l’examen des militants », a précisé Guy Nzouba Ndama.

Seule fausse note, Les Démocrates ont recruté beaucoup de cadres du parti d’Alexandre Barro Chambrier alors que celui-ci est également un grand soutien de Jean Ping.

RFI

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment