10152019Headline:

Gabon/Violences post-électorales: l’opposant Bertrand Zibi Abeghe condamné à 6 ans de prison ferme

L’opposant gabonais Bertrand Zibi Abeghe a été condamné ce mardi 23 juillet à 6 ans de prison ferme. Accusé d’avoir participé aux violences post-électorales de 2016, l’ancien député connait désormais son verdict.
La chambre correctionnelle de Libreville a condamné l’ex député et opposant au régime d’Ali Bongo pour son rôle dans les violences qui ont succédé la réélection contestée du fils de l’ancien dirigeant. « Le tribunal correctionnel de Libreville a condamné M. Zibi Abeghe à six ans de prison ferme. Nous allons faire appel de cette décision de justice, nous allons continuer à nous battre afin que l’innocence de M. Zibi soit reconnue par les juges » a déclaré son avocat Charles-Henri Gey à l’AFP.

Reconnu coupable de « violences, voies de fait et détention illégale d’arme à feu » M. Zibi fut un proche collaborateur du chef de l’Etat et député de la majorité au pouvoir. Il avait été arrêté au petit matin du 1er septembre 2016 au QG de Jean Ping, selon lui par un commando parlant anglais. A la barre le 2 juillet dernier, il a décrit des mauvaises conditions de détention à la prison centrale de Libreville, communément appelée « Sans famille ». « Je suis gardé depuis dix-huit mois dans une cellule de correction où la durée maximale est de quinze jours. Mais je suis maintenu dans cette cellule depuis dix-huit mois. C’est inhumain » a dénoncé le condamné. De sources concordantes, l’ex député n’était pas présent ce jour à l’audience, mais s’est fait représenter par ses avocats.

Lire sur beninwebtv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment