06182018Headline:

Ghana: Accusé d’usurpation, le président de la GFA porte plainte

Kwasi Nyantakyi

© koaci.com– Mercredi 23 Mai 2018 – Kwasi Nyantakyi, le président de la Fédération Ghanéenne de Football (GFA), s’est rendu ce mercredi à Accra au Département des Enquêtes Criminelles (CID) de la police pour cause des allégations de fraudes qui pèsent contre lui. C’était après son retour du Maroc, lieu où il était en mission.

Le CID a déclaré avoir ouvert des enquêtes sur des accusations de corruption portées contre le président de Nyantakyi. Nyantakyi est interrogé pour avoir prétendument utilisé frauduleusement le nom du président ghanéen Nana Akufo-Addo pour obtenir des avantages financiers. Il a par conséquent invité le public à fournir des informations qui pourraient faciliter ses enquêtes.


 L’affaire a fait surface suite à un documentaire secret réalisé par le journaliste d’investigation, Anas Aremeyaw Anas, lequel montre que le président de GFA se sert du nom du Président ghanéen pour obtenir des avantages financiers. La vidéo sera diffusée le mercredi 6 juin 2018 au Centre international de conférences à Accra.

Avant que Nyantakyi ne se rendre à la police aux fins de clarifier l’affaire, le Président Akufo-Addo a ordonné hier au CID de prendre l’affaire en main pour une investigation. En confirmant l’action entreprise contre le président de la GFA, le CID a annoncé que sa démarche « fait suite à une plainte reçue de Son Excellence le Président de la République du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, selon laquelle M. Nyantakyi a utilisé frauduleusement le nom et cabinet du Président ».

Pour les soupçons qui visent le président de la GFA, Abdul Malik Kwaku Baako Jr, le rédacteur en chef du New Crusading Guide Newspaper, a révélé le 17 mai dernier qu’un éminent avocat a tenté de soudoyer le journaliste d’investigation Anas Aremeyaw Anas.

koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment