01252021Headline:

Ghana: l’assemblée générale de la coordination du FPI en exil

Sur convocation de la coordination FPI en exil, une soixantaine représentant les réfugiés ivoiriens urbains et des 3 camps du Ghana, du Bénin et du Togo se sont retrouvés en assemblée générale ce samedi 09 Janvier 2021 au domicile du Ministre Kone Katinan pour échanger sur le retour au pays. Dans le cadre de la collaboration désormais établie entre le FPI et le PDCI, une délégation de ce parti a rendu une visite de coutoisie et de soutien à l’AG au début des travaux.Le Président Kone Katinan a informé les réfugiés ivoiriens que l évolution positive du dossier du Pdt Laurent GBAGBO à la CPI avec la levée des restrictions que lui étaient imposées et la remise de son passeport marquent un tournant décisif dans la longue lutte engagée par les Ivoiriens et les Africains pour le retour au pays du President Laurent Gbagbo en Côte d’Ivoire. C’est donc à juste raison qu’une fois en possession de ses passeports le Président Laurent GBAGBO a informé l’opinion publique tant nationale qu’internationale de sa volonté de rentrer au pays.À cet effet, en plus des démarches entreprises par le parti en direction des autorités ivoiriennes pour la mise en œuvre pratique de ce retour, le parti a aussi envoyé des missions d’informations et de mobilisation sur toute l’étendue du territoire pour préparer cet événement attendu par le monde entier. Les exilés qui ont pris une part prépondérante dans la plus grande précarité à ce combat ne peuvent rester en marge de la préparation de cet événement En conséquence de ce qui précède, la coordination a demandé aux réfugiés ivoiriens de se préparer à rentrer au pays pour accueillir leur leader. Toutefois, la coordination a précisé que le retour est fondée sur le volontariat qui exige qu’aucun réfugié ne peut être contraint au retour contre sa volonté. La coordination a proposé une date de retour comprise entre le 25 et le 31 janvier compte tenu du fait que le retour du Président peut intervenir à tout moment. Toutefois la date définitive sera connue à la suite de la réunion qui aura lieu ce lundi 11 janvier 2011 entre le comité de pilotage dirigé par le premier vice président de la coordination Damana Adia Pikass et le Ghana Refugee Board. Une fois cette date connue elle sera publiée à la haute direction du parti en vue des dispositions à prendre et à l’ensemble des réfugiés ivoiriens vivant dans les autres pays afin que, s’ils le désirent, ils puissent se joindre à ce mouvement de retour. Ce mouvement pourrait se faire par vagues afin que ceux qui ne peuvent le faire dans l’immédiat puissent s’organiser pour le faire dans la foulée du prochain mouvement. Suite à ces informations, les réfugiés ivoiriens se sont félicités du retour prochain de leur leader qui constitue l’aboutissement d’un long combat depuis ces 10 années de privation en exil. Après débats, les réfugiés ivoiriens se sont inscrits dans le processus du retour. Toutefois, ils ont exprimé certaines inquiétudes et formulés certaines doléances qui se rapportent notamment à la nécessité de la poursuite de la solidarité des partants et du parti aussi bien à l’endroit de ceux qui partent dans des conditions de fragilité économique que ceux qui continueront la lutte dans la posture de l exil.L’AG à instruit le bureau de la coordination de plaider auprès des autorités ghanéennes politiques, administratives et coutumières afin qu’elles continuent d’accorder leur grande sollicitude à l égard de la communauté des réfugiés ivoiriens. La coordination pourra se restructurer le cas échéant avec ceux qui continueront l’exil pour continuer d’apporter son assistance à la communauté des réfugiés.

Perle Lola

Comments

comments

What Next?

Recent Articles