06232021Headline:

Ghana/ Prison de Sekondi: les détenus protestent contre la mauvaise qualité de la nourriture

Des prisonniers à Sekondi, une ville de la région sud-ouest au Ghana, refusent de manger pour protester contre des petits repas pauvres qui leur sont servis depuis un moment.

Des faits, il est signalé que pour manifester leur ras-le-bol, certains prisonniers de la prison centrale de Sekondi ont rejeté le petit-déjeuner qui leur était servi pour protester contre la mauvaise qualité et la mauvaise quantité de la nourriture. L’allocation alimentaire journalière est de 1.80 Ghana cedis soit un somme d’environ 170 F Cfa par détenus.

Les détenus contestataires qui sont estimés à environ 600 personnes ont affirmé que leurs repas n’ont pas été les meilleurs depuis quelques mois. Le vendredi 21 mai 2021, ils ont boycotté leur petit-déjeuner à cause de « la petite quantité et la mauvaise qualité de la nourriture ». Pour se faire entendre, les détenus ont manifesté et il a fallu les efforts des gardiens de la prison pour rétablir le calme dans l’établissement.

Les détenus qui observent une sorte de grève de la faim ont expliqué que leur menu n’est pas varié et qu’on ne leur sert que la bouillie le matin, le banku (un met local à base de maïs) l’après-midi et le soir.

Selon le responsable des relations publiques de la prison de Sekondi, Nestor Adjetey Cyriano, les détenus ont boudé les repas qui leur ont été servi. Il a expliqué que la prison de Sekondi qui a une capacité de 400 personnes, accueille actuellement plus de 600 détenus. Il a déduit que nourrir plus de 600 détenus avec un montant destiné à 400 détenus est un problème.

Afin de donner une suite favorable à la requête des détenus, la direction de la prison de Sekondi a lancé un appel aux organisations de bienfaisance et aux bonnes volontés à venir en aide aux prisonniers en leur fournissant des produits alimentaires pour compléter les efforts du gouvernement.

Koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles