09282022Headline:

Gilbert Kafana Koné: «Le chef de l’État fait en sorte que les Ivoiriens se retrouvent dans ses choix»

Le poste est resté vacant pendant deux ans, mais aujourd’hui la Côte d’Ivoire a un nouveau vice-président. Il s’agit de Tiémoko Meyliet Koné, qui était jusqu’à présent le gouverneur de la BCEAO. Est-ce à dire que le président Alassane Ouattara commence à penser à sa succession ? Depuis le mois dernier, Gilbert Kafana Koné, qui est le maire de la commune de Yopougon, préside le directoire du RHDP, le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix. C’est donc le nouveau patron du parti au pouvoir. En ligne d’Abidjan, il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

RFI: Pourquoi le choix s’est-il porté sur Tiemoko Meyliet Koné ?

Gilbert Kafana Koné : Le président lui-même vous a décrit les compétences du gouverneur [Tiemoko] Meyliet Koné. C’est par rapport donc à ces critères de compétence et d’expérience, aussi bien politiques qu’économiques, que le choix a été porté sur lui.

C’est vrai qu’il a un profil d’économiste puisqu’il a été gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pendant ces 11 dernières années. Mais justement, le président n’a-t-il pas préféré choisir un économiste plutôt qu’un homme politique, afin que ce futur vice-président ne lui fasse pas trop d’ombre ?

Comments

comments

What Next?

Recent Articles