01172019Headline:

Guinée: Alpha Condé « J’ai gagné les élections de 1993 »

Alpha Condé a tenu à donner une leçon de patriotisme à ses opposants. En déplacement, ce jeudi 20 décembre, dans le fief de Cellou Dalein Diallo, son principal opposant, le président guinéen a appelé à privilégier le bien-être du peuple.

Une vague de violences s’est emparée de la Guinée ces dernières années. Les dissensions entre pouvoir et opposition se soldent généralement par de violentes manifestations, avec à la clé des morts, des blessés et d’importants dégâts matériels. Aussi, lors d’un meeting dans le stade régional de Labé, localité très favorable à l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG, opposition), Alpha Condé a tenu à rappeler un pan de sa vie d’opposant, sous le régime du Général Lansana Conté.

« Tout le monde sait que j’ai gagné l’élection présidentielle en 1993. J’ai dit que je ne veux pas gouverner les cimetières, je suis venu travailler pour les hommes. Je n’ai jamais voulu envoyer une partie au cimetière », a-t-il révélé, avant d’ajouter :

« J’ai pris mon avion et je suis parti à Paris. Je ne voulais pas marcher sur les cadavres. La deuxième République m’a mis en prison, mais voilà que je suis président. Donc, c’est la volonté de Dieu. Personne ne peut aller contre cela. »

Le chef de l’Etat entend, par cette déclaration, appeler à la conscience patriotique de ses opposants afin d’éviter de conduire le peuple à l’abattoir. Cependant, là où le Président Condé est attendu, c’est surtout sur l’éventualité d’un 3e mandat. A ce sujet, le locataire de Sekhoutouréya (palais présidentiel guinéen) ne s’est pas encore prononcé, quand bien même certains de ses proches l’incitent à réviser la Constitution dans ce sens.

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment