12072022Headline:

Guinée Conakry: Mamadi Doumbouya assure qu’il «ne confisquera pas le pouvoir» mais des opposants enflamment les rues

La Guinée, qui est engagée dans une transition militaire, a célébré ce samedi 1er octobre les 64 ans de son indépendance. Il s’agit d’un anniversaire placé par les autorités sous le signe du pardon et de la réconciliation de ses fils. C’est le souhait du colonel Mamadi Doumbouya, arrivé au pouvoir le 5 septembre 2021 suite au coup d’État qui a renversé l’ancien président Alpha Condé.

Dans une allocution d’une vingtaine de minutes, le colonel Mamadi Doumbouya a appelé ses compatriotes à saisir sa main tendue pour un retour rapide à l’ordre constitutionnel.

« La situation qui prévalait en Guinée avant le 5 septembre 2021 était devenue insupportable pour l’ensemble des populations, a-t-il déclaré. La situation de notre pays était caractérisée par la corruption généralisée, la dilapidation des données publiques, la politisation des services publics, le laisser aller dans l’administration, la baisse du niveau du système éducatif et sanitaire, une pauvreté endémique, l’accaparement des richesses par une minorité d’individus, ainsi que le communautarisme exacerbé. »

Mais certains Opposants enflamment les rues et créent la zizanie en brûlant des pneus pour manifester leur mécontentement contre les chefs de la transition.

Peut être une image de 1 personne et routeMelv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles