04212018Headline:

Guinée équatoriale : le president Obiang Nguema échappe de justesse à un coup d’Etat

Les habitants de Malabo se sont réveillés ce jeudi 28 décembre avec la peur au ventre. Un coup d’état a été déjoué en Guinée Equatoriale dans la nuit du 27 au 28 décembre. Une source proche du régime a affirmé qu’une partie du commando aurait été arrêtée au Cameroun, une autre sur le territoire équato-guinéen. D’autres membres sont toujours en fuite. Pour l’heure le président Teodoro Obiang Nguema ne serait toujours pas prêt de quitter le pouvoir.

Un putsch contre le président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a été déjoué en Guinée équatoriale dans la nuit du 27 au 28 décembre, indique une source proche du régime. Une partie du commando aurait été arrêtée au Cameroun, une autre sur le territoire équato-guinéen. D’autres membres sont toujours en fuite.

Selon Jeune Afrique, 31 mercenaires tchadiens et centrafricains ont été interpellés dans la région du sud du Cameroun avec un important arsenal. Ils prévoyaient de passer la frontière équato-guinéenne à Kye-Ossi pour soutenir le putsch. Ils auraient été menés par, un général équato-tchadien proche de Gabriel Nse Obiang Obono, le président du parti d’opposition Citoyens pour l’innovation.

Le 27 décembre, quelques heures avant que le commando n’entre sur le territoire équato-guinéen, des membres de ce parti avaient été arrêtés à Evinayong (centre), mais selon les autorités il n’y a aucun lien entre les deux affaires. L’enquête suit son cours nous y reviendront dans nos prochaines publications.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment