10202017Headline:

Guinée : Le bureau de centralisation des résultats »visé par des tirs » à Matam

iguinee election

Le ministre de l’Intérieur via un communiqué daté du 12 octobre affirme que des ‘’ coups de feu’’ ont été tirés en direction de la salle de  centralisation des résultats qui se trouve au siège de la commune de Matam. Curieuse coïncidence, cet incident ‘’grave’’ intervient, précise la déclaration, juste après le retrait annoncé des Représentants de l’UFR et de l’UFDG des opérations de centralisation des Procès-verbaux.

 

Dans le même communiqué, le ministre Mahmoud Cissé annonce avoir immédiatement ouvert ‘’une enquête, à l’effet de retrouver les auteurs de tels actes’’ qui, a-t-il dit, ne sont pas de nature à ‘’préserver les conditions de paix et de sécurité après le scrutin du 11 octobre 2015.’’

 

Tout en prenant  à témoin l’opinion nationale et internationale par rapport à de tels agissements, le ministre de l’Intérieur a rassuré les populations qu’il ‘’restera dans son rôle de sécurisation des personnes et de leurs biens, du maintien et au besoin du rétablissement de l’ordre public’’.

 

Il prévient enfin qu’’aucun désordre public ne sera toléré’’ et que ‘’ceux qui agiront à l’encontre de la paix, se verront appliquer la loi dans toute sa rigueur’’.

 

Il faut par ailleurs souligner que depuis la fin du vote, la tension est subitement montée d’un cran, surtout après l’annonce des 7 candidats de l’opposition de ne pas reconnaître les résultats en cours de centralisation.  Conséquences, ce mardi, la tension était perceptible dans certaines zones frondeuses et traditionnellement acquises à l’opposition.

 

Quelques manifestants surexcités ont dressé des barricades et brulé des pneus sur des voies publiques. Une situation qui a provoqué par endroits une paralysie totale de la circulation routière et qui a été suivie de violents heurts entre forces de l’ordre et manifestants.

guineenews.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment