05062021Headline:

Guinée: ”les autorités viennent de nous spolier cette mine pour la vendre à une société burkinabè” un manifestant

Au moins deux personnes ont péri dans des affrontements entre les forces de sécurité et des orpailleurs à Kouroussa , dans l’est du pays.

Des heurts ont éclaté à Kouroussa à 500 km de la capitale Conakry, dans l’est de la Guinée opposant des orpailleurs et des forces de sécurité .

Les orpailleurs guinéens accusent les autorités guinéennes de les avoir dépossédés d’une mine artisanale au profit d’exploitants burkinabè.

Une source hospitalière a confirmé la mort de deux personnes . Il s’agit de deux jeunes hommes de 20 et 23 ans.

Des biens publics et privés ont été également détruits notamment la résidence du préfet, celle du maire et tant d’autres édifice publics pillés ou vandalisés.

« Nous sommes natifs d’ici. Nous n’avons pas où aller. Nous n’avons pas de travail. Notre seul revenu pour subvenir à nos besoins vient de cette mine que les autorités viennent de nous spolier pour la vendre à une société burkinabè qui n’est même pas immatriculée », a expliqué Manfila Kéita, un porte-parole des

Des émissaires du chef de l’État, dont le gouverneur de la Haute Guinée, Sadou Kéita, se sont rendus à Kouroussa pour ramener le calme .

Dimanche, un calme précaire régnait.

Malgré un sous-sol riche en minerais (bauxite, diamant et or), la majorité de la population est confrontée à d’importants problèmes de survie quotidienne.

Koaci

Comments

comments

What Next?

Recent Articles