08192017Headline:

Immigration clandestine/Une cinquantaine de migrants « intentionnellement jeter à la mer et noyés »

Le passeur qui contrôlait la traversée a contraint les 120 passagers de son embarcation à se jeter à la mer lorsque les autorités se sont approchées de l’embarcation.

Une cinquantaine de jeunes Somaliens et Ethiopiens ont été « intentionnellement noyés » mercredi 9 août, à l’approche des côtes du Yémen, a déclaré l’Organisation internationale pour les migrations (OIM). Le passeur qui contrôlait la traversée a contraint les 120 passagers de son embarcation à se jeter à la mer lorsque les autorités se sont approchées.

Le personnel de l’OIM a découvert les cadavres de 29 migrants africains sommairement enterrés sur une plage de la province de Chaboua, sur les rives du golfe d’Aden. Les survivants ont rapporté que 22 autres migrants n’avaient pas été retrouvés. « Ils étaient tous assez jeunes, l’âge moyen était d’environ 16 ans », selon Olivia Headon, porte-parole de l’OIM.

Les survivants ont affirmé que le passeur était retourné en Somalie pour poursuivre ses activités et tenter de ramener d’autres migrants par la même route maritime, selon Laurent de Boeck, responsable de la mission de l’OIM au Yémen.

Le Yémen est un pays en guerre mais des Africains essaient de l’atteindre par la mer dans l’espoir de rejoindre ensuite un riche pays du Golfe. L’OIM estime qu’environ 55 000 migrants ont quitté la Corne de l’Afrique pour le Yémen depuis le début de l’année. La traversée est particulièrement périlleuse en cette période de l’année marquée par des vents puissants dans l’océan Indien.

Le Monde

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment