01252022Headline:

Insécurité au Mali: « l’Algérie est prête à envoyer ses troupes » si Bamako fait la demande

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune a déclaré dans une interview rapportée par AFP, que son pays est prêt à envoyer des troupes au Mali, si les autorités de Bamako en font la demande, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Au centre de l’accord de paix signé entre les autorités maliennes et les principaux chefs des groupes armés, l’Algérie veut s’impliquer davantage dans la crise sécuritaire qui secoue le Mali. Selon le président algérien Abdelmadjid Tebboune, son pays est prêt à intervenir militairement au Mali, si les autorités de Bamako font la demande. La déclaration du dirigeant algérien intervient après le renforcement de la coopération entre l’Algérie et le Mali.

Selon plusieurs sources, de nombreux soldats algériens ont été formés par la Russie pour intervenir au Mali, afin d’aider le pays à rétablir l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue de son territoire. L’Algérie est la deuxième puissance militaire en Afrique et un éminent responsable de l’accord d’Alger.

Début juin, le chef de l’Etat algérien avait déclaré dans une interview accordée au Magazine Le Point, que son pays ne « laissera jamais le nord du Mali devenir un sanctuaire pour les terroristes, ni permettra une partition du pays ». « Pour régler le problème au nord du pays, il faut y redéployer l’Etat. Via les accords d’Alger, nous sommes là pour aider Bamako, ce que nous faisons déjà avec la formation des militaires maliens », a-t-il expliqué, ajoutant: » En Afrique et dans le monde arabe nous sommes leaders contre la lutte antiterroriste. Cette expérience a bénéficié à tous les pays occidentaux, y compris les Etats-Unis… ».

Melv Le Sage

Comments

comments

What Next?

Recent Articles