04042020Headline:

« J’invite les Camerounais à prendre les rues de Yaoundé jusqu’à la chute du président Paul Biya », Said Penda

Selon Said Penda, la France a décidé de lâcher Paul Biya. Il invite les Camerounais à prendre les rues de Yaoundé jusqu’à la chute du président camérounais.

La France lâche le dictateur Biya ! Ce qu’il faut retenir de l’échange en mondovision entre Emmanuel Macron et un activiste camerounais à Paris est le lâchage du vieux dictateur par la France, qui a toujours soutenu la répression de ce régime contre son peuple depuis 38 ans.

C’est par une phrase que le président français a indiqué clairement la nouvelle position d’une France qui souhaite désormais voir le satrape débarrasser le plancher : « nous ferons ce que nous pourrons, mais ce n’est pas à moi de faire le changement à la place des Camerounais ».

Le mot est donc lâché : CHANGEMENT. Ce que le président français a voulu signifier par cette déclaration, c’est que toute action conduisant à ce changement sera soutenue par la France, encore faudrait-il que les Camerounais soient à l’initiative.

Comme l’Égypte pour se débarrasser d’Hosni Moubarak ; la Tunisie pour bouter Ben Ali du pouvoir ; le Soudan et dans une moindre mesure l’Algérie, il faudrait que les Camerounais prennent la rue et s’y installent de façon permanemment, jusqu’à la chute du régime. Mais tant qu’ils se contenteront de manger leur ndolè, déguster le poisson braisé, boire tranquillement leur bière et se trémousser au rythme du Makossa, aucun changement ne sera possible et Paul Biya sera au pouvoir à vie.

Tous les peuples cités plus haut ne se sont débarrassés de dictateurs plus violents que Biya qu’en manifestant, pas assis sur les plateaux télé à crier « À bas la France ! » et « Vive Gbagbo ! » ou encore « À bas Ouattara! ». La France dispose de toute une panoplie de mesures pour faire plier, voire tomber le régime de Yaoundé: isolement diplomatique du régime, sanctions économiques, etc. La balle est donc dans le camp des Camerounais. Ce qui est vrai est vrai !

Lire sur Yeclo

Comments

comments

What Next?

Recent Articles