06252022Headline:

Kenya : plusieurs incidents font craindre des violences en période électorale

Dans la nuit de mardi à mercredi à Mombasa, deux voitures ont tiré 22 balles sur Ali Mwatsau, candidat aux législatives dans le parti de William Ruto, il a été gravement blessé. L’incident arrive dans un contexte d’inquiétude sur une possible hausse des violences en période électorale, alors qu’il y a seulement quelques jours une attaque a visé le candidat Raila Odinga.

Sur Twitter, William Ruto a dénoncé mercredi une « tentative d’assassinat » à l’encontre de son candidat Ali Mwatsau. Ni les profils ni les motivations des tireurs ne sont encore connus. Le ministre de l’Intérieur kényan a appelé à ne pas spéculer et à attendre les conclusions de l’enquête.

Vendredi dernier déjà, c’est l’hélicoptère de Raila Odinga qui avait essuyé des jets de pierre par des soutiens du camp opposé, alors que le candidat quittait un enterrement. Dans la foulée, plusieurs personnalités politiques ont dénoncé l’incident,dont William Ruto et Uhuru Kenyatta. Le chef de l’Etat kényan a appelé les leaders politiques à faire campagne dans la paix.

Le ministre de l’intérieur kényan, Fred Matiang’i a confirmé mardi le caractère prémédité de cette attaque, soulignant que les suspects avaient été arrêtés avec des liasses de billets sur eux. Devant le Parlement, il a dénoncé certaines pratiques de campagne qui selon lui exacerbent les tensions, comme l’achat de votes ou les déplacements de jeunes payés pour assister aux rassemblements politiques. Il a cité trois précédents meetings où William Ruto avait fait face à des actes de violence.

Il a toutefois affirmé que le pays était prêt pour assurer la sécurité des élections. Si la situation inquiète, c’est parce que les violences post-électorales sont récurrentes au Kenya. La population garde notamment en mémoire les affrontements qui ont suivi le scrutin de 2007, où plus de 1000 personnes ont été tuées et plusieurs centaines de milliers déplacées.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles