07242017Headline:

Kumasi : Un journaliste échappe de justesse à un lynchage

Un journaliste a échappe de très près à un lynchage ce mardi 27 juin à Kumasi  grâce à l’intervention de plusieurs chauffeurs de bus qui se trouvaient dans les environs.

Isaac Nsiah Foster, journaliste à Otec Fm une station radio de Kumasi enquêtait sur la construction d’une station d’essence sur un site dit « illégal » lorsque le propriétaire du lieu et ses travailleurs se sont lancés à sa poursuite tenant leurs outils de travail pour le lyncher.

Selon lui, le propriétaire de la station d’essence l’a abordé en lui demandant de s’identifier au risque d’être tué. Après avoir décliné son identité, il a ordonné aux manœuvres  de s’occuper de lui prétextant qu’il était un criminel.

M. Foster a été sauvé d’un éventuel lynchage grâce à l’intervention des résidents et de certains chauffeurs venus à sa rescousse après qu’ils l’aient entendu crier: «Je ne suis pas un voleur, je suis journaliste».

Il y a exactement un mois, le jeune Major Maxwell Mahama avait trouvé la mort entre les mains d’une foule déchaînée. Cet incident malheureux avait choqué plus d’un sur toute l’étendue du territoire ghanéen. Mais il semblerait que cette pratique soit imprégnée dans les gènes de nombreux compatriotes.

Lise Bivigou

infosdaccra

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment