12132017Headline:

La BAD demande à ce que les Chefs d’Etat africains consacre 10% de leur budget national à l’Agriculture

Agriculture en Afrique

La Banque africaine de développement (BAD) a célébré, lundi, à son siège statutaire d’Abidjan, l’année africaine de l’Agriculture et de la sécurité alimentaire, au cours de laquelle, les Chefs d’Etat africains ont été invités à appliquer la déclaration de Maputo en consacrant au moins 10% de leur budget national à l’Agriculture.

Cette célébration a été marquée par des exposés d’experts et des expositions de représentants agricoles ivoiriens. Après le mot de bienvenue délivré par Aly Abou-Sabaa, Vice-Président de la BAD, chargé des Operations (OSVP), le Pr Wiseman Nkuhlu, de l’Université de Pretoria en Afrique du Sud, a exposé sur le thème : “l’agriculture- l’or vert de l’Afrique”.
Pour lui, les Etats africains doivent mettre l’agriculture au centre de leur développement. C’est pourquoi, il a invité les Chefs d’Etat à appliquer la déclaration de Maputo, signée en 2003 lors d’une session de l’Union africaine sur l’agriculture et la sécurité alimentaire en Afrique.
Les Chefs d’Etat et de gouvernements africains s’étaient engagés dans cette Déclaration à mettre en œuvre d’urgence le Programme détaillé pour le développement de l’agriculture en Afrique (PDDAA). Ils ont également décidé de consacrer beaucoup plus de ressources (au moins 10% de leur budget national) à l’agriculture, au développement rural et à la sécurité. « L’agriculture est notre or vert, exploitons cette potentialité », a conclu le Pr Wiseman Nkuhlu.
Le thème, “Genre et Agriculture » a été animé par Awa Bamba, Conseillère de l’Envoyée spéciale sur le Genre à la BAD. Dans son intervention, elle a souligné la stratégie du Genre en matière agricole. Il s’agit notamment du statut légal de la femme ainsi que de son autonomisation au plan financier.
Des structures ivoiriennes telles que l’Organisation des producteurs-exportateurs de bananes, ananas et mangues de Côte d’Ivoire (OBAMCI), le Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil Agricoles (FIRC) et le Centre national de recherche agronomique (CNRA) ont animé les stands d’exposition dont la visite a mis fin à cette célébration.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment