07012022Headline:

La FAO satisfaite de l’organisation et de la mobilisation à la COP 15

L’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) a exprimé, jeudi 19 mai 2022, sa satisfaction pour l’organisation et la mobilisation de la COP 15 sur la lutte contre la désertification qui se déroule au Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire.

Faisant le bilan pour leur participation à la COP, la représentante de la Division Terre et Eau de la FAO à Rome, Vera Boerger et le représentant de l’agence onusienne en Côte d’Ivoire, Samy Gaiji ont salué la véritable réussite de la COP 15 en terre ivoirienne qui a débuté le 09 mai et pour prendre fin le 20 mai 2022.

« Cette COP 15 a été un franc succès. Il a y a eu une bonne interaction entre les différents participants. Et cela augure de bonnes perspectives pour la protection de la nature », a souligné Vera Boerger. Elle a précisé que l’Organisation a participé à plusieurs panels de haut niveau sur la sécheresse, la tempête de sable, la Grande Muraille verte, le Caucus du genre, etc.

Pour son appui à l’Initiative d’Abidjan, elle a annoncé que la FAO aura une rencontre à son siège en vue de l’accompagner. A ce sujet, l’Organisation des Nations Unies s’est engagée à soutenir lors de la COP, l’Initiative d’Abidjan à travers une contribution financière de 20 millions de dollars US soit plus de 12 milliards de Francs CFA.

Dressant la contribution de la FAO à la lutte contre la désertification en Côte d’Ivoire, Samy Gaiji a révélé que l’Organisation a été le premier partenaire à aider au démarrage de la mise en œuvre de l’Initiative d’Abidjan, à travers la signature avec le ministère en charge de l’Agriculture, d’une convention de 5,3 millions de dollars portant sur l’agroforesterie avec le cacao.

La FAO a conduit une grande délégation de haut niveau, avec à sa tête sa directrice générale adjointe, Maria Helena Semedo. Durant la COP 15, elle a effectué une sortie découverte sur des actions locales réussies sur le reboisement et la cacaoculture durable dans la localité d’Azaguié (sur l’axe Abidjan-Agboville).

Elle a également signé, le 11 mai 2022 à Abidjan, un projet de « mise à l’échelle des innovations transformatrices en matière de systèmes alimentaires, d’utilisation des terres et de restauration à base de cacao en Côte d’Ivoire (SCOLUR-CI) », d’un coût de 3,5 milliards FCFA avec le ministère de l’Agriculture et du Développement rural

Comments

comments

What Next?

Recent Articles