06292017Headline:

La guerre des vieux pour voir le petit /Le coup bas de Ouattara à Macky Sall passe mal au Sénégal/les faits

Le président de la Côte d’Ivoire, M. Alassane Ouattara a récemment grillé la politesse à Macky Sall, son homologue sénégalais. ADO aurait tout fait pour arracher au sénégalais le symbole du premier président africain reçu par Emmanuel Macron à l’Élysée.

Quand Alassane Ouattara fait tout pour passer avant Macky Sall

Cette frustration des diplomates sénégalaise, c’est le quotidien Enquête+, qui la met en une de l’actualité. Ce média explique comment Ouattara a manoeuvré pour être le premier chef d’État africain à l’Elysée.

C’est une « obsession » pour celui que Macky Sall appelle affectueusement « Grand frère » d’être considéré comme le plus grand de ses pairs en Afrique francophone de l’Ouest. Ado aurait mis la pression sur le secrétaire général de l’Élysée pour qu’il lui obtienne d’urgence sa réception avec Emmanuel Macron.

Cette information se confirme par le programme très chargé du président français dimanche. Alors qu’il devait recevoir Macky Sall lundi, c’est dimanche, jour de repos en France, que Ouattara s’est fait recevoir par Emmanuel Macron. Ce jour était d’autant plus inapprécié qu’il est important dans la démocratie française. Macron ne l’a d’ailleurs pas caché lors de son discours en présence de Ouattara.

En effet, des élections législatives avaient lieu ce dimanche en France. Le président français devait faire le déplacement au Touquet, dans le nord Pas-de-Calais, pour voter. Retardé par cette réception accordée à Ouattara, il a été obligé d’y aller en Falcon pour arriver avant la fermeture des bureaux de vote. La réception accordée à Alssane Ouattara a duré 30 minutes chrono alors que celle de Macky Sall a durée plus d’une heure et demie lundi.

La guerre des vieux pour voir le petit

Contrairement au président Ouattara, Macky Sall a eu droit à une pause dans le jardin de l’Élysée, principal point de satisfaction des diplomates sénégalais (on croit cauchemarder, ndlr). Ils voient là une vraie différence dans l’importance accordée par le président français à ses deux convives.

Il y a une certaine gêne dans cette histoire. Qu’ Alassane Ouattara (75 ans) et Macky Sall(55 ans) se bagarrent littéralement pour rencontrer Emmanuel Macron (39 ans) est spécial. Parce que président de la France ? Cette plaisanterie d’un autre goût montre que l’indépendance des États africains vis-à-vis de la France n’est pas pour demander. Les dirigeants d’Afrique francophone sont capables de toutes les acrobaties inimaginables pour plaire à un président français.

Source: afrique-sur7

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment