07182024Headline:

La Guinée-Bissau ferme une partie de sa frontière avec le Sénégal

La Guinée-Bissau a fermé une partie de sa frontière avec le Sénégal. De sources officielles, cette décision fait suite à des affrontements entre les deux communautés musulmanes dans le sud du Sénégal.
Fermeture temporaire de la frontière entre la Guinée-Bissau et le Sénégal
Umaro Sissoco Embaló, président Bissau-guinéen a ordonné mercredi 19 juin, la fermeture d’une partie de la frontière avec le Sénégal après des affrontements entre deux communautés musulmanes dans la ville sainte de Médina Gounass dans la région de Kolda.

Lundi, jour de l’Aïd, cette ville frontalière avec la Guinée-Bissau a été le théâtre d’affrontements entre les fidèles du khalife de la localité, Thierno Amadou Tidiane Ba, connus sous le nom de Futankés, et ceux du marabout Thierno Mounirou Baldé, les Gabunkés. Le ministère sénégalais de l’intérieur fait état d’un mort et des blessés.

Pour la Guinée-Bissau, c’est dans l’esprit d’éviter la contagion des affrontements que la frontière a été fermée. « L’une des communautés [avait] appelé en renfort des peuls Gabunkés » vivant en Guinée-Bissau. « J’ai aussitôt pris la décision de fermer cette partie de la frontière pour empêcher toute escalade de violence, a-t-il dit. Les forces de sécurité de mon pays veillent au respect scrupuleux de cette mesure », a expliqué le président Bissau-guinéen.

What Next?

Recent Articles