12062016Headline:

La leçon de gouvernance du president sénégalais Macky Sall au president ivoirien Ouattara à propos du Sénat

ouattara-macky-sall

“J’ai supprimé le Sénat et j’ai utilisé les fonds alloués à cette institution pour construire cette centrale”
“Mon peuple a plus besoin d’électricité que de Sénateurs qui ne servent à rien””

L’une des innovations de la nouvelle constitution dont le projet sera soumis en référendum le 30 octobre prochain, c’est la création du Sénat.

Comme le Président Alassane Ouattara, la création d’un poste de vice-président et du Sénat faisait partie de la nouvelle constitution que l’ancien chef de l’Etat sénégalais, Abdoulaye Wade, a laissée au Sénégal avant son départ du pouvoir en 2012. Après son élection à la magistrature suprême sénégalaise, le nouveau Président Macky Sall introduit un projet de loi à l’Assemblée nationale allant à la suppression de ces deux postes jugés inopportuns et budgétivores. L’idée était de permettre une meilleure affectation des ressources destinées à cette institution à d’autres priorités.

« Les ressources prévues pour cette institution, près de huit milliards, seront ainsi consacrées, entre autres, à la solution des inondations, à travers déjà le projet de gestion des eaux pluviales (PROGEP) (…) Le rêve de mon ambition pour le Sénégal demeure la satisfaction de chaque Sénégalais et de chaque Sénégalaise qui a droit à une vie décente et digne», dixit le Président sénégalais. 4 ans après la suppression du Sénat, les résultats de cette mesure saluée par l’ensemble du peuple sénégalais, sont bien visibles sur le terrain. Samedi dernier, le Sénégal a inauguré sa politique de mix énergétique qui visant à introduire 20% d’énergies renouvelables dans les capacités nationales de production d’ici à 2017. 

La centrale solaire photovoltaïque (d’une capacité de 20 mégawatts) de Bokhol a été mise en service. Avec ses 77 000 panneaux solaires installés sur 50 hectares, elle est présentée par ses promoteurs comme étant la première du genre en activité en Afrique de l’Ouest, et doit alimenter 9000 ménages en électricité. « J’ai supprimé le Sénat et j’ai utilisé les fonds alloués à cette institution pour construire cette centrale car mon peuple a plus besoin d’électricité que de Sénateurs qui ne servent à rien ! », soutient Macky Sall. 

David YALA

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment