12112017Headline:

La Libye défigurée, des africains esclavagisés: Que fait la CPI de la plainte contre Nicolas Sarkozy ?

Le pays du prétendu ‘’dictateur’’ Mouammar Kadhafi, guide de la Jamahiriya libyenne, est de plus en plus méconnaissable. Sa situation va de mal en pis depuis le coup d’Etat international de 2011 qui a renversé le régime Kadhafi, avec en prime l’assassinat de ce dernier.

Six ans après le drame dans lequel la responsabilité de Nicolas Sarkozy et de David Cameron est entièrement établie, si l’on s’en tient à l’enquête diligentée par des parlementaires britanniques, pour avoir fait tuer le guide Mouammar Kadhafi, le pays croule sous tous les maux. Et aujourd’hui l’esclavage.

La situation actuelle de la Libye ne fait pas rêver et c’est certainement par honte que ceux qui y ont contribué n’osent pas affirmé que l’assassinat de Kadhafi est une grave erreur.

Mais au moment où les voix s’élèvent pour dénoncer ce qui s’y passe, qu’en est-il des vrais coupables de cette tragédie, en premier lieu, l’international chef de gang, Nicolas Sarkozy, l’ex-président français ?

Convaincue de sa responsabilité dans l’assassinat de Kadhafi et par conséquent du drame libyen, la société civile africaine a porté plainte à la CPI contre Sarkozy.

Au regard des dernières actualités sur la Libye, l’heure semble avoir sonné pour que la Cour, qui juge les crimes contre l’humanité, donne une suite favorable à la plainte contre Sarkozy, afin que les dirigeants occidentaux ne se permettent de faire ce qu’ils veulent.

Web-News

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment