12172017Headline:

L’appel d’Alpha Blondy suivi : Plusieurs ambassades libyennes assiégées dans le monde

L’appel d’Alpha Blondy aux africains d’assiéger les ambassades libyennes dans leurs pays respectifs a été entendu. Que ce soit en Côte d’Ivoire, en France et d’autres pays, des Africains ont fait le sit-in devant les représentations libyennes pour manifester leur colère face à la vente aux enchères de candidats à l’immigration clandestine.

Même si en Côte d’Ivoire, ce sont quelques cinq personnes qui se sont rendues samedi 18 novembre devant l’ambassade de la Libye sise aux II Plateaux suite à l’appel à manifestation d’Alpha Blondy, ce n’est pas le cas pour la France où on annonce plus de 6 000 personnes mobilisées.

Avec dans les premiers rangs Claudy Siar, les africains résidant en France ont manifesté pacifiquement leur colère et indignation devant l’ambassade de la Libye dans le 15ème à Paris. Pour cette opération Claudy Siar a annoncé plus de 6 000 personnes mobilisées.

« Nous étions plus de 6000 personnes devant l’ambassade de la Libye dans le 15ème à Paris. Ce moment de communion autour de la défense de la dignité humaine est historique. En Afrique aussi vous étiez debout, déterminés à refuser l’esclavage de nos jeunes et le silence du monde entier », a écrit le père de la génération consciente.

 

Serge Kassy qui a également pris part à cette mobilisation a salué la clairvoyance de ses leaders que sont Kémi Seba et Claudy Siar. Déplorant que la police française ait chargé les marcheurs, il s’est dit plus que jamais motivé à poursuivre le combat. « Quand la police a chargé sur les 30 000 marcheurs que nous étions (…), la conscience noire vient de prendre forme. L’esclavage honteux en Lybie a été certainement le déclencheur. La Côte d’Ivoire était dignement représentée et on en dénombrait des milliers portant fièrement le drapeau ivoirien. Le mouvement est lancé, des actions concrètes sont prévues dans les jours qui suivent », a témoigné le reggaeman ivoirien.

En dehors de ceux qui ont participé à ces manifestations, des célébrités ivoiriennes ont levé la voie pour dénoncer et fustiger la vente aux enchères de migrants africains en Libye. A’Salfo de Magic System s’est dit outré par de tels actes.

« En tant que jeune africain, c’est d’abord déplorable de voir des jeunes mourir en fuyant leurs pays malgré tous les messages, ensuite de voir cette traite négrière au XXIe siècle. Ce n’est pas de l’esclavage des temps modernes mais on repart 150 ans en arrière…En tant que jeune africain, je suis indigné que cela se fasse, en plus sur le continent africain. Nos propres frères africains nous exploitent alors que nous parlons d’unité africaine…il ne faudrait pas que les actions s’arrêtent à des mots, les auteurs doivent être identifiés et punis », a posté le natif d’Anoumabo.

Philip KLA

linfodrome

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment