09282022Headline:

L’armée malienne annonce la mort de cadres jihadistes, dont un franco-tunisien

Samir Al-Bourhan, un cadre jihadiste franco-tunisien, fait partie de la “douzaine de terroristes” éliminés lors de deux frappes aériennes menées jeudi, dans le centre du pays, ont annoncé les Forces armées maliennes samedi.

Dans un communiqué, l’état-major général du Mali indique que les Forces armées maliennes (Fama) ont, grâce à deux frappes aériennes exécutées le 14 avril, réussi à “neutraliser une douzaine de terroristes dans la forêt de Ganguel” qui se trouve “à environ 10 kilomètres” de la localité de Moura.

“Ces frappes ont permis de neutraliser quelques cadres du GSIM” (Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans), principale alliance jihadiste au Sahel, liée à Al-Qaïda et dirigée par le chef touareg malien Iyad Ag Ghaly, “dont Samir Al-Bourhan, un cadre terroriste franco-tunisien, parlant français et arabe”, précise l’état-major.

L’armée malienne dit avoir agi “sur la base de renseignements techniques bien précis faisant état d’un regroupement de terroristes”, venus selon elle “pour remonter le moral des combattants” du GSIM et leur “apporter les soutiens financiers et logistiques tant attendus” après leur “cuisant revers de Moura”.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles