07272017Headline:

l’armée nigériane annonce encore la libération de 63 prisonniers de Boko Haram

boko haram femme liberer

Les autorités militaires nigérianes ont assuré jeudi avoir sauvé 63 personnes du groupe islamiste Boko Haram dans le nord-est du pays. Selon le porte-parole de l’armée, cinq terroristes auraient été tués au cours de l’opération.

Les cinq terroristes de Boko Haram ont été tués dans les villages de Lawin Meleri, Matiri Bulaka et Aljeri, précise un communiqué de l’armée nigériane. Selon les autorités, les soldats ont également détruit des camps de la secte de la forêt d’Alagarno située dans l’État de Borno, proche de la forêt de Sambisa, un des fiefs historiques du groupe islamiste. Des armes et des munitions auraient également été découvertes lors de cette opération.

17 000 morts

Le Nigeria est aux prises depuis 2009 avec la rébellion du groupe islamiste Boko Haram, qui a fait au moins 17 000 morts dans le nord du pays, majoritairement musulman. En raison de ces violences, plus de 2,6 millions de personnes ont été contraintes de quitter leur domicile.

Pour combattre Boko Haram, les quatre pays riverains du lac Tchad (Nigeria, Tchad, Niger et Cameroun) ainsi que le Bénin ont mis sur pied une Force d’intervention conjointe multinationale (MNJTF) dotée de 8 700 militaires, policiers et civils. Alors qu’elle devait se déployer en juillet 2015, cette force soutenue par l’Union africaine n’est officiellement toujours pas opérationnelle.

jeuneafrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment