05262022Headline:

Le Bénin et le Nigéria participent à un exercice militaire de grande envergure dans le golfe de Guinée

Dans le cadre d’un exercice militaire maritime, le gouvernement nigérian a déployé plusieurs équipements de guerre. Le but des exercices est de sécuriser les eaux du Golfe de Guinée.

Le Bénin et le Nigéria participent avec plusieurs autres pays, à l’opération « Obangame Express 2022 », lancée par le chef d’état-major de la marine, le vice-amiral Awwal Gambo, à Onne, zone de gouvernement local d’Eleme des rivières. Il s’agit d’un exercice militaire maritime qui vise à améliorer la sécurité dans le golfe de Guinée (GoG) et à renforcer la synergie avec les marines du bloc régional et des pays alliés.

Ces exercices seront conduits par les forces nigérianes qui ont déployé 10 navires de guerre et deux hélicoptères militaires. Selon le chef d’état-major de la marine nigériane, l’exercice se fera sur les voies navigables territoriales du Nigeria et le golfe à partir du 11 mars et s’y terminera le 18 mars.

« L’exercice Obangame Express est un exercice maritime multinational annuel, né de la nécessité pour les marines et les garde-côtes du GoG de coopérer pour la sécurité maritime régionale. La marine nigériane déploiera 10 navires, deux hélicoptères ; des moyens de sensibilisation au domaine maritime ainsi que des éléments des Special Boat Services (forces spéciales navales du Nigeria) dans l’exercice de cette année », a indiqué le vice-amiral Awwal Gambo.

« Il aura un impact positif sur notre opération de combat grâce à la formation tout en exposant d’autres agences maritimes aux avantages de la coopération inter-agences et de la collaboration internationale », a-t-il déclaré. « L’exercice de cette année est particulièrement instructif compte tenu des efforts de nos gouvernements pour faire fonctionner l’Accord de libre-échange continental africain, qui a un potentiel de commerce intra-africain de 33 % », a indiqué l’officier supérieur nigérian.

Les pays qui participeraient à l’exercice sont, entre autres, l’Angola, la Belgique, le Bénin, le Brésil, le Cap-Vert, le Cameroun, le Canada, la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo et le Danemark.

Les autres sont : la Guinée équatoriale, la France, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée et la Guinée-Bissau, l’Italie, le Liberia, le Maroc, la Namibie, les Pays-Bas, le Niger, le Nigeria, la Pologne, le Portugal, la République du Congo, Sao Tome & Principe et le Sénégal. Y participent également : la Sierra Leone, le Togo, les États-Unis d’Amérique ainsi que la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC).

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles