01202017Headline:

Le Bukina dément gategoriquement un entretien téléphonique entre Roch Kaboré et Compaoré/les faits

compaore kabore

Ce week-end a été marqué par une information qui a surpris plus d’un. En effet, selon nos confrères d’APA le Président Roch Kaboré et Blaise Compaoré auraient eu un entretien téléphonique emprunt de  convivialité  qui a duré  une quarantaine de minutes. Quand on sait le statut de l’ex-président Burkinabé, et le contentieux juridique qui existe entre les deux pays, il était difficile de croire une telle information. Nous n’avons pas eu tort d’en douter car l’information a été démentie par le ministre burkinabé des affaires étrangères.

«Je tiens à dire ici que c’est complètement faux. C’est faux, ce n’est jamais arrivé», a-t-il martelé avant d’accuser la Radio Télévision ivoirienne (RTI) d’avoir véhiculer cette rumeur.
«Il est vrai que nous avons vu cette info sur le compte Twitter de la RTI (Radiotélévision ivoirienne, Ndlr), qui est comme un média quasi officiel. Mais les autorités ivoiriennes elles-mêmes étaient surprises de voir cette information et elles ont demandé à la RTI d’où elle tenait cette information”, s’est indigné le chef de la diplomatie burkinabè. Et de poursuivre.

“Et la RTI  a dit qu’elle a puisé cette information dans une dépêche de l’agence  APA”, a conclu Alpha Barry.

L’agence APA rapportait dimanche dans une dépêche qu’« en marge du 5è Traité d’amitié et de coopération (TAC 5) entre la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso, le président burkinabé, Roch Marc Christian Kaboré a appelé le président Blaise Compaoré, à la demande du Président Ouattara. en citant  des «sources proches de l’Exécutif burkinabé».

«L’entretien téléphonique empreint de convivialité a duré une quarantaine de minutes, précise la source qui a pu observer le visage radieux  de Roch Kaboré à la fin du coup de fil qu’il a passé à son ex-mentor en exil à Abidjan» ajoute le papier.

  qui dit par ailleurs que Salif Diallo (le président de l’Assemblée nationale, Ndlr) aurait eu une rencontre avec Baise Compaoré au mois de mai».

Selon APA, cet entretien a été favorisé par le président ivoirien, Alassane Ouattara qui a dit à M. Kaboré de joindre Blaise Compaoré. ”Tu ne peux pas être en Côte d’Ivoire et ne pas appeler le grand-frère. Appelles-le”, a-t-il demandé à son homologue burkinabé, rapporte la source.

K.O.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment