08162022Headline:

Le Burkina Faso aurait dit oui pour une base militaire française, le Bénin en réflexion?

La France a décidé de retirer ses forces militaires du Mali et d’une réorganisation stratégique. Selon les informations, le Burkina Faso aurait accepté l’installation sur son territoire, d’une base militaire française.

Le retrait définitif des forces françaises du Mali devrait être acté mercredi lors de la rencontre à Paris entre le président Français et les dirigeants du G5 Sahel, ou une partie des dirigeants. Si donc l’armée française quitte le Mali, elle ne quitte pas pour autant le Sahel, a expliqué le chef de la diplomatie française Jean-Yves Le Drian. Il va sans dire que les militaires vont être redéployés vers d’autres pays « qui sont demandeurs ».

Les pays susceptibles d’être approchés par la France pour négocier l’implantation d’une base militaire sont le Burkina Faso, le Bénin, le Niger, le Ghana, le Togo ou encore la Côte d’Ivoire. Selon les informations, le Burkina Faso aurait dit oui à l’implantation d’une base militaire française sur son sol. On ne sait pas ce qui a été réellement négocié mais les militaires au pouvoir auraient accepté l’offre française de s’installer sur leur territoire.

Cette information intervient alors que ces derniers jours, la France a multiplié sa communication sur les gains militaires conjoints, obtenus lors d’opérations avec les forces burkinabés. Si le Niger et la Côte d’Ivoire ne devraient pas poser de problème, la question est de savoir quelle décision prendrait le Bénin sur cette question sachant que les terroristes ont étendu leurs tentacules vers ce pays et ses voisins comme le Togo et le Ghana.

La situation au Bénin n’est pas très alarmante et les forces béninoises devraient être en mesure de contenir la menace avec un peu plus de moyens. Le Ghana et le Togo également sont plutôt assez préparés face à la menace.

Il va sans dire qu’une base étrangère dans ces pays pour combattre le terrorisme ne devrait pas être à l’ordre du jour quand on observe ce que sont devenus la Libye, le Mali, le Niger ou encore la Centrafrique après le passage ou l’arrivée des forces françaises dans ces pays.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles