06012020Headline:

Le Burundi expulse les représentants de l’OMS du pays

Les autorités du Burundi ont annoncé, mercredi soir, l’expulsion de plusieurs fonctionnaires de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour des motifs non encore clairs, rapportent les médias locaux.

Le Burundi a expulsé le docteur Walter Kazadi Mulomb, représentant de l’OMS dans le pays, et trois de ses collaborateurs. Ils ont été déclarés persona non grata et ont jusqu’au 15 mai pour quitter le pays. Selon une note du ministère des affaires étrangères, au siège de l’OMS pour l’Afrique à Brazzaville, le gouvernement burundais demandait à l’instance que les quatre responsables quittent le pays, mais n’a pas précisé les raisons. Les autres expulsés sont le Pr Daniel Tarzy, le Dr Ruhna Mirindi Bisimwa et le Dr jean-Pierre Mulunda Nkata.

Le Burundi avait signalé, mercredi, 15 cas de Covid-19, dont un mort. Le pays a fermé son principal aéroport aux vols internationaux. Mais il a attiré la critique du public pour avoir poursuivi les élections prévues pour le 20 mai en permettant des rassemblements publics.

Lexterieur

Comments

comments

What Next?

Recent Articles