09212018Headline:

Le Mali au cœur des préoccupations de l’ONU.

Des hauts responsables onusiens ont effectué depuis mardi une mission de quatre jours au Mali pour attirer l’attention sur la détérioration de la situation humanitaire dans ce pays d’Afrique de l’Ouest.
L’aide humanitaire et la paix sont au menu des visites au Mali de deux hauts responsables onusiens cette semaine, alors que le président malien Ibrahim Boubacar Keïta vient d’être réélu à la tête du pays, selon un communiqué de l’ONU.

Ursula Mueller, Coordonnatrice adjointe des secours d’urgence de l’ONU, a réaffirmé sa ”détermination à faire du Mali une priorité” où 5,2 millions de personnes ont besoin d’aide humanitaire.

Arrivée mardi à Bamako, la numéro deux du Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA) s’est entretenue avec des responsables gouvernementaux maliens et des partenaires, avant de se rendre jeudi à Mopti et à Bankass, deux villes du centre du pays.

Dans la région de Mopti, 972.000 personnes ont besoin de protection et d’assistance humanitaire, soit la proportion la plus élevée de personnes dans le besoin au Mali.

Les besoins humanitaires dans cette région, carrefour des routes commerciales, ont augmenté cette année en raison des violences intercommunautaires et des attaques de groupes armés.

Après Ursula Mueller, Jean-Pierre Lacroix, chef du maintien de la paix de l’ONU, se rendra au Mali pour une visite de travail de six jours.

Le Secrétaire général adjoint des Nations Unies aux opérations de maintien de la paix est attendu vendredi à Bamako et doit ensuite se rendre dans le nord du pays, a annoncé jeudi le porte-parole du chef de l’ONU lors d’un point de presse à New York.

M. Lacroix rencontrera les dirigeants et le personnel de la Mission des Nations Unies au Mali (MINUSMA), ainsi que des responsables du gouvernement malien et des personnes impliquées dans l’accord de paix.

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment