05242022Headline:

Le Mali sous le choc après l’attaque de Mondoro

Les Maliens sont sous le choc après l’attaque menée vendredi matin contre le camp militaire de Mondoro dans le centre de leur pays qui a coûté la vie à au moins 27 soldats alors que 33 autres ont été blessés. Même si 47 assaillants ont été neutralisés.
Pourtant, la junte au pouvoir avait rassuré sur sa capacité à lutter contre les groupes armés qui écument des pans entiers du pays depuis 2012, les populations ne cachent plus leur appréhension.

“Nous sommes très inquiets parce que d’autres attaques ne sont pas à exclure dans cette zone. La zone est fortement menacée.”, a déclaré Oumar Ongoïba, secrétaire général de l’Association des jeunes pour le développement de Mondoro.

Un deuil national de trois jours a été décrété par le gouvernement malien à compter de ce samedi. Les populations vivent dans la crainte d’une nouvelle attaque.

“C’est triste ce qui s’est passé à Mondoro, mais il fallait s’y attendre. Parce que nous sommes face à des gens à la limite invisible. Nous sommes face à des gens appelés terroristes qui sont là et qui sont en perdition, donc prêts à tout pour se défendre.”, explique Mohamedy Dioula Dramé, habitant de Mondoro.

Samedi, la mission des nations unies au Mali a condamné l’attaque du Mondoro, tout en réitérant ‘’son engagement aux côtés des Maliens dans leur quête légitime de paix et stabilité’’.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles