05252019Headline:

Le Maroc interrompt sa participation militaire dans le conflit au Yémen

Dans les ruines de la ville de Saada, au Yémen, en novembre 2018 (photo d’illustration).
© REUTERS/Naif Rahma

Le Maroc ne fait plus partie de la coalition dirigée par l’Arabie saoudite au Yémen. L’annonce a été faite ce jeudi par des responsables gouvernementaux marocains. Traditionnel allié de Riyad, les relations diplomatiques se sont tendues entre les deux pays ces dernières semaines. L’ambassadeur marocain en Arabie saoudite, actuellement au Maroc, a d’ailleurs été retenu dans le royaume chérifien.

Ce n’est pas un rappel d’ambassadeur, mais plutôt une instruction à ne pas regagner son poste. C’est en tout cas ce qu’affirment des membres du gouvernement marocain, sous couvert d’anonymat. Les relations entre le Maroc et l’Arabie saoudite se sont refroidies ces dernières semaines, avec en toile de fond les préoccupations liées à la situation humanitaire au Yémen, mais aussi le différend sur le dossier qatari.

Lors de sa dernière tournée dans les pays arabes, un mois après le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi, le roi saoudien Salman ne s’était pas arrêté au Maroc, premier signe déjà de distorsion des relations pourtant si étroites entre les deux monarchies. Engagé dans la coalition menée par l’Arabie saoudite contre les rebelles houthis au Yémen depuis 2015, le Maroc avait déjà depuis quelques mois montré des signes d’un retrait progressif de ses forces militaires.

Plus récemment, le Maroc et l’Arabie saoudite se livrent une…

lire cet article sur: www.rfi.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment