03242017Headline:

Le Nigeria déconseille à ses ressortissants de se rendre aux États-Unis

Le Nigeria déconseille à ses ressortissants de se rendre aux États-Unis s’ils n’ont pas de « raisons essentielles »

Les autorités nigérianes ont déconseillé à leurs ressortissants de se rendre aux États-Unis, après le refoulement de plusieurs d’entre eux, qui étaient pourtant en possession de visas valides, dans un contexte de durcissement de la politique d’immigration.

Une conseillère spéciale du président pour les Affaires étrangères, Abike Dabiri-Erewa, a affirmé dans un communiqué que les Nigérians « sans raisons impérieuses ou essentielles » devraient envisager de reporter leur voyage aux États-Unis.

« Au cours des dernières semaines, nous avons reçu quelques cas de Nigérians avec des visas américains à entrées multiples valides, dont l’entrée leur a été refusée (dans le pays) et qui ont été renvoyés au Nigeria, a-t-elle déclaré. Les personnes concernées ont été immédiatement renvoyées sur le premier vol disponible et leurs visas ont été annulés. »

Aucune raison invoquée

Selon Mme Dabiri-Erewa, « aucune raison n’a été donnée » pour justifier la décision des services américains de l’immigration. Le gouvernement nigérian recommande à ses ressortissants de reporter les voyages prévus « jusqu’à ce que la nouvelle politique d’immigration (de Washington) soit plus claire », a-t-elle ajouté.

Ces refoulements surviennent dans un contexte de durcissement de la politique d’immigration américaine. Le 27 janvier, le président Donald Trump a signé un décret interdisant aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane de se rendre aux États-Unis pendant 90 jours. Il a également suspendu l’entrée de tous les réfugiés pendant 120 jours.

Des mesures à l’origine d’une vague d’indignation mondiale et qui avaient provoqué une énorme confusion aux États-Unis, avant d’être suspendues par une décision de justice. Une nouvelle mouture de ce décret devrait être signée lundi par Donald Trump, selon sa conseillère Kellyanne Conway. 

Sur 2,1 millions d’immigrés africains qui vivaient aux États-Unis en 2015, 327 000 étaient nés au Nigeria, selon les données de l’institut de recherche américain Pew Research Center, publiées en février.

JA

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment