09202018Headline:

Le nouveau gouvernement malien connu.

Le secrétaire général de la présidence malienne Moustaph Ben Raka a rendu public, dimanche soir à Bamako, la liste du nouveau gouvernement, composé de 32 ministres contre 36 en 2017, dont 11 femmes, soit deux de plus que la précédente équipe.

Même si elle est réduite de quatre portefeuilles ministériels par rapport à 2017, le nouveau gouvernement du Premier ministre Souleylou Boubeye Maiga a conservé la plupart de ses ténors. C’est le cas du ministre de l’Administration du territoire, Mohamed Eg Erlaf, celui de la Sécurité, le général Salif Traoré, ou de l’Economie, Boubou Cissé.

D’autres cadres du précédent gouvernement qui n’ont pas gardé leur poste ont eu droit à un simple jeu de chaises musicales. Le professeur Tiémoko Sangaré a quitté les Mines et le pétrole pour la Défense, et Tiéna Coulibaly a été affecté à la Justice, après la Défense.

Il est aussi à noter la création de deux ministères : Innovation, recherche scientifique et celui de la Réforme de l’administration et de la transparence de la vie publique, tous deux attribués à des femmes.

Certes, pour respecter une promesse de campagne, le président malien, Ibrahim Boubacar Keita a confié le porte-parolat de son gouvernement au ministre de la Jeunesse, Amadou Koita, mais la nomination de sa jeune conseillère diplomatique Kamissa Camara en qualité de ministre des Affaires étrangères reste l’un des points marquants de cette nouvelle équipe.

Agée de 35 ans, la jeune franco-malienne est basée aux Etats-Unis depuis huit ans. Diplômée en relation internationale, a travaillé à la restructuration de la diplomatie malienne, après le coup d’Etat de 2012, avant d’être nommée conseillère du président malien en juillet 2018, avec rang d’ambassadeur.

 

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment