05172022Headline:

Le Pen favorable à un départ des troupes françaises du Sahel central

Sur le Sahel, Marine Le Pen porte un regard très critique vis-à-vis de Barkhane. Elle qui qualifie cette opération et le retrait des forces françaises du Mali, d’ « échec ». La candidate du Rassemblement national envisage un départ des forces françaises du Sahel central, mais pas du reste de la région. « Il faudra maintenir une force en fonction aussi de ce que veulent les États, estime Louis Aliot, le maire RN de Perpignan. Le Tchad, c’est un bon partenaire entre guillemets pour lutter contre un certain nombre de débordements et d’actions terroristes sur le terrain. On a une histoire commune, beaucoup d’Africains vivent en France. Donc, avance ce porte-parole de Marine Le Pen, la France, nécessairement, elle doit être là pour maintenir quand même une présence ».

Un sujet sur lequel la différence avec Emmanuel Macron paraît moins marquée. Si ce dernier est réélu, la transformation du dispositif militaire français devrait se poursuivre. Transformation qui se caractérisera par moins de soldats français sur le terrain et en première ligne, mais des militaires plus en soutien des armées locales. Avec le Niger, comme nouvel allié numéro un de la France dans la région.

Comments

comments

What Next?

Recent Articles