04212019Headline:

Le président de la SADC s’entretient avec le chef de l’ONU de la situation au Zimbabwe et en RDC.

Hage Geingob, président de la Communauté de développement d’Afrique australe (SADC) et président de la Namibie, a parlé dimanche avec le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, de l’instabilité de la situation politique au Zimbabwe et en République démocratique du Congo.
Selon un communiqué publié par le bureau du président namibien, M. Geingob s’est entretenu avec le chef de l’ONU en marge du sommet de l’Union africaine en Éthiopie pour le tenir au courant de la situation actuelle au Zimbabwe et en République démocratique du Congo.
« Je viens juste de conclure ce matin un entretien avec le secrétaire général de l’ONU. Nous avons discuté de la situation politique en République démocratique du Congo, au Zimbabwe et dans la région élargie de la SADC. Nous nous sommes mis d’accord sur la nature complémentaire des efforts de la SADC et de l’ONU pour améliorer la gouvernance et la qualité de vie des citoyens de la SADC », a déclaré M. Geingob.
Le Zimbabwe connaît actuellement des troubles civils liés à la flambée du coût de la vie, qui a amené des citoyens ordinaires à descendre dans la rue pour manifester contre les prix élevés de l’essence le mois dernier.
Cependant, l’armée zimbabwéenne est accusée d’atteintes flagrantes aux droits de l’Homme, bien que le président Emmerson Mnangagwa ait affirmé à ses homologues de la région que tout allait bien dans son pays.
La République démocratique du Congo vit quant à elle une situation politique tendue depuis l’élection du nouveau président Félix Tshisekedi, l’opposition du pays contestant les résultats du scrutin.

lire cet article sur: yp

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment