12132017Headline:

le president du Ghana parle à Macron: «Il est temps que les Africains cessent de faire ce que souhaitent l’UE ou la France »

 

Le président du Ghana, Akufo-Addo, recevant le président Macron a dit tout haut ce que bon nombre de dirigeants africains peinent à sortir devant le président français. Si Kaboré du Burkina Faso avait été critiqué à la venue de Macron, le président ghanéen lui a servi un discours fort en vérités.

Un discours juste et sans détours du Président Ghanéen, Akufo-Addo à Macron, mais au fond, un discours adressé à ses homologues africains dans lequel il affirme : « qu’il est temps que les africains cessent de conduire leurs politiques sur la base de ce que souhaitent l’UE ou la France».

Ainsi, le président du Ghana pense que « 60 ans après les indépendances, il est temps que les pays africains financent eux-mêmes leur éducation et leur santé ». Sous ce rapport, « il est urgent de rompre avec la mentalité d’assistés et de mendiants éternels ».

Parlant des migrants africains, Akufo-Addo voit la situation d’une autre approche. Il pense que « l’énergie perdue par la jeunesse africaine dans la quête d’un ailleurs, doit être investie sur le continent, en lui offrant des perspectives réelles ». Pour se faire, « nos gouvernants doivent s’astreindre à une gouvernance rigoureuse ».

autre presse

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment