07242017Headline:

Le prix Nobel de la paix a été décerné au Quartet du dialogue national tunisien

tunisie nobel prix

 

Le prix Nobel de la Paix a été remis vendredi 9 octobre au “quartet du dialogue national” tunisien, composé de quatre organisations : l’UGTT, l’Utica, la Ligue tunisienne des droits de l’homme (LTDH) et l’ordre national des avocats tunisiens.
L’organisation s’est distinguée pour « sa contribution décisive dans la construction d’une démocratie pluraliste en Tunisie après la révolution de Jasmin de 2011 », a affirmé le comité Nobel norvégien vendredi 9 octobre. Un quartet composé de l’UGTT, syndicat historique, du patronat (Utica), de la Ligue tunisienne des droits de l’Homme (LTDH) et de l’Ordre des avocats.

« Le quartet a été formé à l’été 2013, alors que le processus de démocratisation était en danger en raison d’assassinats politiques et de vastes troubles sociaux », a ajouté le comité. « Il a organisé un long et difficile dialogue national entre les islamistes et leurs opposants, les obligeant à s’entendre pour sortir d’une paralysie institutionnelle. Le quartet a lancé un processus politique alternatif, pacifique, à un moment où le pays était au bord de la guerre civile », a encore ajouté le comité norvégien.

Mais Denis Mukwege, surnommé le « juste qui répare les femmes » dont l’engagement contre les violences sexuelles avait été récompensé en 2014 par le prestigieux prix Sakharov, devra donc attendre.

Les bookmakers avaient également misé sur une autre personnalité africaine, le prêtre érythréen Mussie Zerai, connu pour son engagement envers les droits aux réfugiés. Arrivé en Italie à 16 ans après avoir fui l’Érythrée, l’homme est régulièrement appelé par des réfugiés et migrants en détresse, auquel il tente d’apporter de l’aide.

Aimen Zine/AP/SIPA
Plusieurs Africains récompensés par ce Nobel

Plusieurs personnalités du continent se sont déjà vues récompenser par ce prestigieux prix. Parmi elles, les figures de la lutte contre l’apartheid Albert John Luthuli et Desmond Tutu. Mais aussi la Kényane Wangari Muta Maathai, première personnalité récompensée pour son combat en faveur de l’environnement – et première femme du contient à emporter le Nobel.

Le prix a également été décerné en 2011 aux Libériens Leymah Gbowee et Ellen Johnson Sirleaf, actuellement présidente du Liberia, pour leur engagement en faveur des droits des femmes. À noter également la présence du Ghanéen Kofi Annan, ancien secrétaire général de l’ONU, mais aussi, entre autres, de l’Égyptien Mohamed el-Baradei pour son combat contre la prolifération de l’atome.

 

 

jeune afrique

 

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment