11182018Headline:

Le téléphone mobile pas interdit dans les bureaux de vote, selon directeur de ELECAM au cameroun.

Le directeur général d’Elections Cameroon (commission électorale, ELECAM), Erik Essousse a annoncé mercredi que l’usage des téléphones portables dans les bureaux de vote n’était pas interdit, en réaction aux informations circulant sur les réseaux sociaux, dans une note.

“L’accès dans le bureau de vote du citoyen électeur avec son téléphone portable (le 7 octobre, jour de la présidentielle) n’est pas interdit par loi électorale”, indique M. Essousse dans la note.

L’intervention du DG d’ELECAM intervient à la suite d’une publication d’une affiche sur les réseaux sociaux, suivant laquelle l’accès des électeurs dans les bureaux de vote munis de leurs téléphones portables seraient interdits par la commission électorale.

Quelques heures après la diffusion de cette information le président régional du Social democratic front, section Centre (SDF, principal parti d’opposition), Emmanuel Ntonga a annoncé des manifestations éclatées en cas de maintien de cette décision.

Erik Essousse a ajouté que” toutes les opérations menées dans chaque bureau de vote notamment les préliminaires au vote, le déroulement des opérations et le dépouillement du scrutin contenues dans la décision du 9 août, ne traitent pas de l’utilisation du téléphone portable dans les bureaux de vote.”

“Les opérations de dépouillement du scrutin et recensement et le recensement des votes sont publiques”, a ajoute M. Essousse, précisant qu’elles e feront en présence des électeurs qui en manifestent le désir dans la mesure où la salle peut les contenir sans gène.”

Neuf candidats dont le président sortant, Paul Biya sont en lice pour cette élection qui se tient dans un contexte marqué par une crise dans les régions anglophones du pays.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment