08092022Headline:

L’écrivaine zimbabwéenne Tsitsi Dangarembga visée par un mandat d’arrêt

Un mandat d’arrêt a été lancé ce mardi 28 juin contre Tsitsi Dangarembga. L’écrivaine zimbabwéenne de renommée internationale est poursuivie notamment pour incitation à la violence publique et violation des règles anti-Covid après une manifestation anti-gouvernement organisée fin juillet 2020. L’artiste, actuellement en Allemagne, risque plusieurs années de prison.

Durant l’audience, son avocat a expliqué que Tsitsi Dangarembga était en Allemagne pour raisons médicale. Le procureur n’en a pas moins demandé aux magistrats de ne pas rendre leur verdict tout de suite, craignant que l’écrivaine et cinéaste refuse de rentrer au Zimbabwe si la décision des juges lui était défavorable. À la place, il a demandé qu’un mandat d’arrêt soit lancé.

Le juge l’a suivi et Tsitsi Dangarembga est donc désormais exposée à une arrestation dès son retour au pays. Son avocat a néanmoins précisé que l’état de santé de l’écrivaine lui permettrait prochainement de rentrer pour s’occuper des procédures judiciaires. Une prochaine audience, durant laquelle le verdict devrait cette fois être rendu, est prévue pour le 4 août.

Feuilleton judiciaire

Le feuilleton judiciaire continue ainsi pour l’auteure de À fleur de peau, âgée de 63 ans et arrêtée en juillet 2020. Une affaire transformée en marathon avec une multitude de reports d’audience et pas moins de trois juges qui se sont succédé. La fondation Friedrich Naumann, qui suit son procès depuis le début, a dénoncé une « procédure épuisante qui rappelle les efforts incessants du gouvernement pour criminaliser la liberté d’expression et de manifester ».

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles