12022022Headline:

Les dernières forces françaises en Centrafrique vont quitter le pays

Des soldats français de la mission Mislog-Bangui en Centrafrique lors d'un entrainement, le 29 septembre 2022 dans le camp Kassaï à Bangui.

C’est désormais officiel : les dernières forces militaires françaises présentes en Centrafrique vont quitter le pays prochainement. L’ambassadeur de France à Bangui a confirmé au ministère centrafricain de la Défense la fin de la mission logistique toujours installée à l’aéroport de Bangui-MPoko.

 

L’ambassadeur de France a notifié le départ prochain de la mission logistique (Mislog). Aucune précision n’a en revanche été apportée sur le calendrier de ce retrait. Des discussions techniques sont en cours à ce sujet entre militaires français et centrafricains, mais il est probable qu’il soit effectif avant la fin de l’année.

La Mislog dépend des Éléments français au Gabon (EFG), son démantèlement était demandé par le ministère français de la Défense, qui estime que ces moyens pourraient trouver une meilleure utilité.

Des missions réduites depuis plus d’un an
Il faut dire que ses missions ont été réduites en raison de la brouille avec Bangui. La France a suspendu son accord de coopération militaire avec la Centrafrique en avril 2021, et l’Union européenne a gelé ses missions de formation soutenues par la Mislog, en décembre 2021, pour la même raison : la présence des miliciens russes de Wagner.

 

De son côté, la diplomatie française s’opposait à ce démantèlement, mais après plusieurs mois de débat, l’arbitrage a donc penché du côté de la Défense.

Le gouvernement centrafricain n’a pas communiqué sur ce départ qu’il n’avait pas demandé. Néanmoins, des organisations proches des autorités avaient publié ces derniers mois des communiqués de menaces à l’égard de la mission militaire française.

Quelques dizaines de militaires français opèrent par ailleurs en Centrafrique au sein de la Minusca ou du programme européen EUTM, dont les formations aux Faca sont suspendus, mais qui mènent encore d’autres activités.

Melv

Comments

comments

What Next?

Recent Articles