11162018Headline:

Les deux chambres du Parlement éthiopien ont nommé jeudi Sahle-Work Zewde, âgée de 68 ans, en tant que première femme présidente du pays.

Les deux chambres du Parlement éthiopien ont nommé jeudi Sahle-Work Zewde, âgée de 68 ans, en tant que première femme présidente du pays.

La nomination de Mme Zewde intervient peu après la démission officielle de l’ancien président Mulatu Teshome. La nouvelle présidente a prêté serment jeudi devant les membres du Conseil des représentants du peuple et du Conseil de la fédération. Mme Zewde, lors de son discours d’investiture, a promis de consacrer tous ses efforts au service de son pays et de son peuple. Elle a également souligné la nécessité de maintenir l’unité parmi les Ethiopiens et de soutenir la réforme en cours du gouvernement et de la structure de la gouvernance. La nouvelle présidente, représentante permanente auprès de l’Union africaine (UA) et diplomate chevronnée qui représente son pays au sein d’organisations mondiales, continentales et régionales, dont l’ONU et l’autorité intergouvernementale sur le développement, avait également été ambassadrice éthiopienne dans différents pays.

Son prédécesseur, Mulatu Teshome, avait été nommé président éthiopien à l’unanimité le 7 octobre 2013, alors qu’il avait été ambassadeur en Turquie. M. Teshome, âgé de 63 ans, avait été vice-ministre du Développement et de la Coopération économique, ministre de l’Agriculture et porte-parole du Conseil de la fédération. Il avait également représenté son pays en Chine, en Turquie, en Thaïlande, en Azerbaïdjan et au Japon. La démission de M. Teshome et la nomination de Mme Zewde suivent un récent remaniement ministériel du gouvernement éthiopien.

 

Avec Xinhua

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment