12192018Headline:

Les législatives encore repoussées en novembre au Mali

Initialement prévues le 28 octobre, puis au 25 novembre, les élections législatives maliennes ont été reportées à nouveau au premier trimestre 2019, indique un arrêt de le Cour constitutionnelle du Mali.

“Ayant été saisi par le président de l’Assemblée nationale malienne, la Cour constitutionnelle, après consultation a donné un avis favorable à la demande de prorogation de la 5e législature, jusqu’à la fin du premier semestre 2019”, stipule l’arrêt signé de la président de cette Cour, Manassa Danioko et une dizaine de ses conseillers.

Il y a un mois, les députés maliens avaient saisi la Cour constitutionnelle pour les mêmes raisons, mais avaient reçu une fin de non-recevoir catégorique de cette Cour qui leur avait fait comprendre que “les législatives devaient se tenir impérativement dans les délais constitutionnels, soit avant le 31 décembre 2018”.

“Considérant le caractère de force majeure des difficultés entravant le respect scrupuleux des dispositions constitutionnelles, et la nécessité d’assurer le fonctionnement régulier de l’Assemblée nationale”, la Cour a donné un avis favorable à cette nouvelle demande de report des législatives, introduite par les députés.

“Cependant, ladite prorogation doit intervenir au moyen d’une loi organique”, conclu l’arrêt de six pages.

Lors du premier report de ces élections législatives au Mali, les autorités ont évoqué “l’impossibilité pour des candidats d’obtenir certains documents administratifs constitutifs du dossier de candidature”. Cette fois, elles n’ont pas donné plus de détails.

 

afrique-sur7.fr

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment