12172018Headline:

Les maliens s’opposent au découpage administratif.

A l’appel des associations de jeunes de Gao, dans le Nord-Est malien, près de 100 personnes ont marché lundi matin sur les principales artères de la ville, contre le projet de découpage administratif voulu par les autorités maliennes, ont rapporté des habitants.

Réunies vers 09h00 (GMT et locale), ces personnes, en majorité des jeunes, ont manifesté dans le centre-ville de Gao jusqu’à 11h00, avant de clore par un meeting.

Au Mali, les régions du Nord sont faiblement peuplées (5% de la population nationale) et les distances entre les villes sont longues et périlleuses, surtout l’accès aux infrastructures de base, dont les centres de santé. Du coup, les populations, notamment celles de Gao, redoutent que le projet de découpage administratif ne les éloigne encore plus des services sociaux de base.

Avec 10 régions actuellement, Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ménaka, Taoudénit, Kidal, Gao, Tombouctou, Ségou et Mopti, ce nombre risque de passer à 20 avec le nouveau découpage, selon un document officiel qui a fuité, il y a 10 jours sur les réseaux sociaux.

Selon les autorités maliennes, “ce projet de redécoupage du territoire (qui se fait sur fond d’élections législatives), permettra de rapprocher les élus des populations, pour plus de proximité”.

 

jeune afrique

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment