07202019Headline:

Liberia :L’ancien footballeur George Weah élu sénateur

 

L’ex-footballeur George Weah, candidat du Congrès pour le changement démocratique, principal parti d’opposition libérien, a été élu dimanche au Sénat à une écrasante majorité.

L’ancienne gloire du Paris Saint-Germain et du Milan AC va désormais s’asseoir sur les bancs du Sénat au Liberia. George Weah a été élu samedi 28 décembre député du conté de Montserrado, province qui comprend la capitale Monrovia, avec 78 % des voix.

L’ancien footballeur était opposé à Robert Sirleaf, fils de la présidente du Libéria Ellen Johnson Sirleaf, qui n’a obtenu que 11 % des voix, selon des résultats officiels. George Weah était candidat du Congrès pour le changement démocratique (CDC), principal parti d’opposition libérien.

Il s’agit d’une petite revanche pour George Weah, qui avait été battu au second tour de l’élection présidentielle en 2005 par Ellen Johnson Sirleaf, et de nouveau en 2011, alors qu’il s’était présenté pour la vice-présidence.

Depuis sa retraite du monde du football, George Weah a souvent été critiqué pour son “inexpérience”politique. Dès lundi, à l’annonce des premières estimations, des photos de lui et ses partisans célébrant leur avance dans les sondages avaient émergé sur les réseaux sociaux.

Une participation très faible

Les élections sénatoriales, qui auraient dû originellement avoir lieu au mois d’octobre, avaient été repoussées à décembre à cause de l’épidémie d’Ebola, qui a fait près de 3 400 morts au Libéria.

Selon le comité d’organisation des élections, la participation est restée très faible, de l’ordre de 25 %, malgré les contrôles d’hygiène très stricts sur les lieux de votes.

L’élection sénatoriale a également vu des personnalités sulfureuses être réélues : Jewel Howard Taylor, l’ex-femme du président Charles Taylor, condamné à 50 ans de prison pour crime contre l’humanité par la CPI, ou encore Prince Johnson, ex-chef rebelle à l’origine de l’assassinat du président Samuel Doe durant la guerre civile libérienne ont également conservé leur siège.

Avec Reuters

Comments

comments

What Next?

Related Articles

Leave a Reply

Submit Comment