06122021Headline:

Libéria: Pourquoi le ministre de la Défense a quitté la réunion sur la sécurité régionale ?

Téné Birahima Ouattara dit Photocopie, ministre d’État, ministre de la Défense et cadet du Président Alassane Ouattara, était à une réunion de haut niveau consacrée à la sécurité dans la région de l’Union du fleuve Mano (MRU) à Monrovia, capitale du Liberia. Selon le site Africatopforum, dans un article en anglais, publié, l’on apprend que celui-ci a quitté précipitamment la réunion. La raison est livrée par le ministre libérien des Affaires étrangères.

Selon l’article publié en anglais sous le titre “Why Ivorian Defense Minister Prematurely Left Regional Security Meeting in Liberia”, autrement dit “Pourquoi le ministre ivoirien de la Défense a prématurément quitté la réunion sur la sécurité régionale au Libéria”, et disponible sur Opera en cliquant sur ce lien, Téné Birahima Ouattara est rentré en Côte d’Ivoire et n’a pas achevé la réunion.

Ce dernier n’a pas donné d’explication à son départ précipité. Par contre, ce sont deux officiels libériens qui ont livré des raisons à la presse libérienne, si l’on en croit le site qui a dévoilé l’information.

“Mais expliquant son départ soudain, le Ministre de l’information, de la culture et du tourisme du Libéria a informé Africatopforum que le Libéria et la Côte d’Ivoire entretenaient de très bonnes relations et restaient de bons partenaires”.

Ledgerhood J. Rennie a expliqué que Téné Birahima Ouattara aurait laissé entendre à ses hôtes, avant de quitter la réunion qu’il n’y a pas de tension entre le Libéria et la Côte d’Ivoire”.

Précisant que “le ministre ivoirien de la Défense et son équipe sont venus sur un vol charter. Il a rencontré le Président George Weah à sa résidence, puis s’est rendu à la réunion pour expliquer à ses homologues pourquoi il ne pouvait pas rester pour la réunion”.

La raison essentielle, selon le ministre Ledgerhood J. Rennie serait, à l’en croire, “parce qu’ils avaient des problèmes en Côte d’Ivoire et qu’il était nécessaire là-bas”.

Interrogé sur la nature réelle du problème, “le ministre Rennie n’a pas dit quelle était l’urgence”, souligne le site Internet. «Vous savez que la Côte d’Ivoire a des problèmes de sécurité», a-t-il simplement déclaré.

Ivoir’Soir.net

Comments

comments

What Next?

Related Articles