10212018Headline:

Liberia: Présidentielle, trois ténors du parti LP rejoignent Weah,l’ex footballeur international

Le candidat du parti de la Coalition pour le Changement Démocratique (CDC), le sénateur George Weah, a obtenu le soutien de certains ténors du Parti de la Liberté (LP) pour le second tour de la présidentielle fixée au 26 décembre 2017. Le part  LP était arrivé en troisième position à l’issue du premier tour de la présidentielle.

Du lot des responsables du parti  LP ayant apporté hier jeudi leur soutien à Weah, on peut citer l’ancien candidat à la vice-présidence, Harrison Karnwea. Les autres membres du  LP à apporter leur soutien au candidat du CDC pour son élection à la présidence du Liberia sont Benjamin Sanvee, le président du parti et Musa Bility, le directeur de campagne du parti.

Pour avoir rejoint le camp de Weah pour le changement, Benjamin Sanvee a déclaré que « Ce pays est à la croisée des chemins et nous croyons que le sénateur Weah est le meilleur choix pour nous guider ».

Sur ce qu’on peut appeler une démarche unilatérale de soutien à Waeh, le président du parti  LP a expliqué que « Le Parti de la Liberté n’est pas représenté dans son entièreté et au point où nous sommes arrivés, nous pouvons être d’avis différents dans notre parti ».

En dehors de ces ténors qui ont apporté leur soutien à l’élection de Weah à la présidence, il reste le candidat du LP, Charles Brumskine, celui qui a mis en cause les résultats du premier tour de la présidentielle. Ce dernier a demandé la reprise du vote mais sa requête a été rejetée le 07 décembre dernier par la Cour suprême.

Avec les derniers développements dans le pays, Brumskine s’était allié au candidat Joseph Boakai de Unity Party (UP) pour exiger la reprise du vote. La décision de certains ténors du partiLP  met désormais à rude épreuve la cohésion du parti et certains analystes libériens commencent à s’interroger sur l’avenir du LP.

Face au soutien que des leaders du parti  LP ont apporté à Weah, Charles Brumskine hésite peut-être sur le soutien à apporter à l’un deux candidats qui se préparent pour le second tour de la présidentielle.

Rappelons qu’avant ce ralliement, le sénateur Prince Johnson du Mouvement pour la Démocratie et la Reconstruction (MDR) avait déjà appelé ses partisans à soutenir le candidatGeorge Weah  du CDC au nom de l’alliance qui avait été signée entre les partis d’opposition.

Mensah, Lomé

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment