05232019Headline:

Libye: Les autorités libyennes ont émis des mandats d’arrêt contre des rebelles soudanais,tchadiens et libyens.

Des mandats d’arrêt ont été émis à l’encontre de 22 rebelles tchadiens, neuf soudanais et six Libyens, accusés d’implication dans des attaques contre des terminaux pétroliers dans l’est libyen en 2018 et contre la base aérienne de Tamenhant, à 500 km au sud de la capitale, Tripoli qui avait fait plus de 140 morts en 2017.

D’après le communiqué annonçant les mandats d’arrêt, les Libyens mis en cause “ont fait appel à des éléments des oppositions soudanaise et tchadienne” pour perpétrer ces attaques.

Depuis mercredi, des copies de ces mandats circuleraient dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Notons que plusieurs chefs rebelles tchadiens sont actifs dans le sud du pays.

Depuis le chaos provoqué par l’éviction forcée de Mouamar Kadhafi avec l’aide occidentale, la Libye est plongée dans un chaos sans précédent.

Koaci.com

Comments

comments

What Next?

Recent Articles

Leave a Reply

Submit Comment